Nous, l'art d'aller bien

Nous l'art d'aller bien, Reflexologie, EFT ,Hypnose, reflexologie plantaire, marianne devaux, nouméa

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

 

Sommaire

• Définition
• Les applications
• La façon de faire
• L’essentiel de l’EFT

Définition

EFT est l’acronyme d’Emotional Freedom Techniques, traduit en français par Technique de libération des émotions. C’est une méthode mise au point par Gary Graig et développée par de nombreux thérapeutes, qui l’ont diffusée et enrichie. Cette technique appartient aux approches énergétiques. On l’appelle parfois tapping.

roue_emotions.jpgConcrètement l’EFT se base sur une utilisation de l’acupuncture avec les doigts en tapotant certains points et en se focalisant sur une émotion ou sur un problème. L’idée de base c’est que les émotions négatives bloquent notre système énergétique et qu’une fois le blocage installé, l’émotion perdure.

Les applications


Cette technique mise au point par Gary Craig, auteur de la méthode EFT, peut s’appliquer à tout ce qu’on veut, et très souvent marche là où rien d’autre n’a marché.

L’EFT a été conçue, à l’origine, afin de ramener la durée d’un processus psychothérapeutique de plusieurs mois ou années à quelques heures. C’est à partir de là que des effets étonnants sur la santé physique et mentale se sont manifestés. Comme l’écrit Gary Graig lui-même : « L’EFT est fondée sur la découverte suivante : les déséquilibres dans le système énergétique corporel ont de profonds effets sur la psychologie de la personne. La correction de ces déséquilibres, en tapotant sur certains points sur le corps, porte souvent remède très rapidement. Quand je dis rapidement, je veux dire, la plupart des problèmes disparaissent en quelques minutes !!! »

Des centaines de symptômes ont pu être supprimés ou considérablement diminués grâce à des séances d’EFT, de la migraine aux crises d’angoisses, de l’insomnie à l’agoraphobie, de la peur de prendre l’avion à la phobie des araignées. Des milliers de gens ont arrêté de fumer, ou de trop manger compulsivement, ou de faire des cauchemars en rapport avec un traumatisme ancien, grâce à l’EFT.

▲ retour au sommaire



Fichier vidéo intégré


▲ retour au sommaire


Le but est de supprimer le blocage énergétique, ce faisant de supprimer l’émotion négative associée, et par conséquent de supprimer les conséquences physiques ou psychologique de ce blocage.

▲ retour au sommaire

La façon de faire

La méthode est très facile à trouver sur internet et à apprendre, puisque son fondateur a voulu la mettre gratuitement à la disposition de tous. Vous pouvez trouver plusieurs liens vers les sites amis dans les contacts. 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

meridiens.jpg

shutterstock_111645758.jpg Une fois apprise, la méthode permet d’être autonome et de l’essayer chaque fois qu’on en a besoin ou envie. L’intérêt d’être accompagné par un thérapeute, c’est d’aller plus vite plus loin. L’idée c’est d’aller chercher les blocages, de regarder sa propre réalité avec certes amour et compassion, mais sans tricher, sinon cela sert à rien. Cela veut dire faire face à ses contradictions par exemple. Le rôle du thérapeute ressemble à la maïeutique, c’est à dire la technique de questionnement qu’utilisait Socrate pour amener ses interlocuteurs à trouver leurs propres réponses. L’union de l’EFT avec les protocoles et les techniques de l’hypnose éricksonienne est un mariage heureux et durable.

Ensemble, nous allons construire en vous un pont vers le pays de la paix personnelle. Une fois construit, ce pont deviendra une compétence à vie que vous pourrez utiliser pour répandre autour de vous la liberté émotionnelle et la joie. Et c’est permanent. Comme de l’or, ça ne rouille ni ne ternit, ni ne devient obsolète. Ce sera toujours là pour vous.
Gary Craig

▲ retour au sommaire

L’essentiel de l’EFT


« Même si j’ai (ce problème) aujourd’hui, je m’aime et je m’accepte tel que je suis »

Cette phrase est magique. Accepter ce que l’on est la condition première et primordiale du changement. Arrêter de se battre contre soi-même est un confort inhabituel qui fait vraiment du bien.  Cette acceptation de ce qui est semble pour certains thérapeutes tellement importante, qu’ils concentrent leur travail sur ce point. Cela permet aussi de prendre de la distance avec telle ou telle pensée, telle ou telle croyance, qui est dans ma vie à un moment, de ne plus s’y identifier.

▲ retour au sommaire