Nous, l'art d'aller bien

Nous l'art d'aller bien, Reflexologie, EFT ,Hypnose, reflexologie plantaire, marianne devaux, nouméa

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

 
  •  
  •  
  •  
  •  

En hypnose, on utilise l’inconscient

shutterstock_54869809.jpgComme son nom l’indique, l’inconscient, c’est ce qui n’est pas conscient. Le mot conscient vient du latin « conscentia ». Con ne veut pas dire plus que bête, mais qui veut dire « avec », et scientia, qui veut dire « science ».

La conscience c’est donc la connaissance, et l’inconscience c’est donc ce qui n’est pas connu.  Milton Erickson disait le conscient c’est ce qu’on sait qu’on sait, l’inconscient, c’est ce qu’on ne sait pas qu’on sait. 

Bref, en hypnose on s’adresse à l’inconscient, et pour cela on utilise l’état hypnotique.

Qu’est ce que l’état hypnotique ? Souvent on le définit par rapport  à ce qu’il n’est pas.

Ce n’est pas l’état ordinaire, celui de vos activités habituelles. Ce n’est pas non plus le sommeil, et vous n’allez pas dormir sauf si vous manquez tellement de sommeil que le simple fait de vous asseoir dans une position confortable vous entraine dans vos rêves. 

Ce n’est pas un état durable, c’est-à-dire que depuis que je pratique, et dans tous les récits d’hypnothérapeutes ayant pratiqué des milliers de séances, je n’ai jamais entendu parler de quelqu’un qui serait resté en transe.

On peut sans doute faire semblant de dormir, on ne peut en revanche pas faire semblant d’être hypnotisé. On l’est ou on ne l’est pas. Et si on l’est, que fait-on dans cet état ?  Vous savez bien que certaines personnes, c’est d’ailleurs très courant, ne connaissent de l’hypnose que l’hypnose de spectacle. Lorsque l’hypnotiseur semble être capable de faire faire n’importe quoi aux gens qui montent sur scène.

Il n’y a dans mon cabinet, ni lumières, ni scène, ni public, mais ce n’est pas la différence la plus importante. En fait le plus important c’est que vous allez faire exactement ce que vous voulez. Le changement que vous voulez obtenir est bien assez important pour nous occuper, je doute que nous ayons du temps pour faire autre chose. Donc si vous êtes d’accord, nous allons faire uniquement cela.


À voir également