Nous, l'art d'aller bien

Nous l'art d'aller bien, Reflexologie, EFT ,Hypnose, reflexologie plantaire, marianne devaux, nouméa

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

 
  •  
  •  
  •  
  •  

Voilà ça approche ! Des années qu’on vous en parle et là on ne vous parle plus que de ça…

Les autres vous en parlent, bien sûr, mais aussi vous-même. Vous vous en parlez sans cesse, le jour et même la nuit, il y a cette petite voix à l’intérieur de votre tête qui vous interroge : vais-je réussir ? Vais-je y arriver ? A réviser, à apprendre, à me concentrer, à retenir… Vais-je être à la hauteur ? Et si j’échoue, qu’est-ce qu’on va penser de moi ?

Vous voulez donc réussir votre bac. C’est important pour vous, pour votre propre estime, pour votre avenir immédiat, pour vos parents… Ok vous savez à peu près quoi faire pour y arriver.

Examens.jpgSauf qu’il y a quelque chose qui vous gêne, vous limite, vous énerve ; c’est le stress. Certains pensent que ce stress vient de la peur d’échouer, certains ne savent même pas pourquoi ils stressent car ils n’ont aucune raison sérieuse de douter de leur succès. C’est même souvent les bons élèves qui stressent plus que les autres, ce qui n’est pas cohérent. C’est alors juste une habitude, un réflexe.  Ils pensent que c’est normal d’être stressé puisque tout le monde l’est !

Et puis de toute façon, ils ne savent pas comment faire autrement. Des fois cela prend des proportions vraiment inquiétantes, comme des nausées, des vertiges, des maux de ventre, des insomnies, des sueurs… Cela peut devenir carrément handicapant.

La seule question utile, c’est : est-ce que ce stress est bon pour moi ?

S’il vous apporte quelque chose, gardez-le ; s’il vous enlève vos capacités et votre joie, lâchez-le.

Comment faire ?

Règle n°1 : respirez, profondément, amplement, avec votre ventre.

Règle n°2 : anticipez votre fierté d’avoir réussi, savourez votre joie, remerciez-vous.

Règle n°3 : faites-vous aider, décrochez votre téléphone, prenez un rendez-vous pour apprendre à être serein et à le rester en toutes circonstances. C’est une bonne occasion de découvrir que vous pouvez garder le contrôle de ce que vous vivez, et c’est une compétence qui vous sera utile toute votre vie.

La seule raison pour laquelle certains sont tranquilles et confiants c’est qu’ils savent comment faire. Ils ont juste appris à faire cela. Vous pouvez donc l’apprendre aussi.

Je vous souhaite une éclatante réussite.

Marianne Devaux

Nous, l’art d’aller bien.

Hypnose et autres méthodes de changement.